Titre block
Nature et Redécouvertes

Publié le ven 28/06/2024 - 10:00
Image
Image
cycle nature et vivant - Illustration : DR
cycle nature et vivant - Illustration : DR
Body

Plus que jamais sensibles à l’écologie et au monde vivant, l’Orchestre Philharmonique de Radio France et Mikko Franck déclinent une saison où la nature occupe une place centrale. Tour d’horizon.

En 1722, dans son Traité de l’harmonie réduite à ses principes naturels, Rameau affirmait que la musique occidentale tenait sa perfection d’une organisation liée à la nature des sons, avec des arguments « scientifiques » bientôt contestés par Jean-Jacques Rousseau. Musicien mineur mais penseur majeur, le fameux promeneur solitaire revendiquait sa préférence pour la mélodie italienne, mais il abordait surtout la musique comme Orphée, dont le chant charmait même les bêtes sauvages. « Jamais la nature ne nous trompe, c’est toujours nous qui nous trompons » déclarait Jean-Jacques.

Si la recherche de l’harmonie des sphères date de l’antiquité pythagoricienne, l’inspiration, voire l’imitation de la nature par la musique remonte à la nuit des temps. Dès le Paléolithique, les êtres humains ont mis en vibration bois, os, pierre ou coquillage, les chasseurs cueilleurs ayant imité de tout temps le chant des oiseaux avec des appeaux. « Il est extraordinaire d’observer à quel point l’homme de l’âge de pierre savait saisir le monde qui l’entourait. Quel savoir-faire inattendu, raffiné et habile dans cet art, d’où se dégage une force intérieure si fascinante » déclare Kryštof Mařatka dans son récent concerto pour violon Sanctuaires – aux abysses des grottes ornées, créé pour et par Amaury Cœytaux, ancien violon solo du « Philhar » (le 12 décembre).

Les cris d’animaux, en particulier les chants d’oiseaux, sont présents dès la Renaissance chez Clément Janequin, puis Beethoven cite le coucou, la caille et le rossignol dans sa Pastorale, partition ayant directement inspiré Berlioz dans la Scène aux champs de sa Fantastique (le 12 juin). Sans parler du compositeur-ornithologue Messiaen, plus près de nous, Clara Iannotta décrit même un Strange bird… (le 16 novembre). Et combien de musiciens ont évoqué l’eau ? Celle de la Tamise des Water Music de Haendel (le 11 janvier), de la Moldau de Smetana (le 3 octobre), celle des Hébrides de Mendelssohn (les 2 et 3 octobre), de La Mer de Debussy (le 30 avril), des Waves de Dusapin ou de l’infanticide Vodník de Dvořak (le 3 octobre).

Si la musique est l’art des sons et des silences, c’est aussi l’art du temps qui passe, comme soulignent Haydn dans sa Symphonie « Le Midi » (le 24 mai), Debussy dans Prélude à l’après-midi d’un faune, Chaminade dans Feux de la Saint-Jean, Berlioz dans les Nuits d’été (le 13 septembre), Tchaïkovski dans sa Symphonie « Rêves d’hiver » (le 13 février) ou Stravinsky dans Le Sacre du printemps (le 24 février). Notre environnement est fragile nous rappellent Tan Dun dans Requiem for nature (le 2 juillet), ou Camille Pépin dans Inlandsis sur la fonte des glaces : « Cette pièce repose sur l’ambivalence de deux émotions : la peur d’une fin inéluctable et l’espoir d’un nouvel horizon. Si l’on est pessimiste et souvent impuissant face aux évènements liés aux dérèglements climatiques, nous ressentons toujours cette grande émotion devant la beauté et la force de la nature » (le 18 juin). En effet, l’émerveillement est toujours là, face au spectacle de la nature et aux ressources infinies de la musique. Il suffit pour s’en convaincre de suivre Richard Strauss dans Une Symphonie alpestre, inextinguible source de joie (le 13 septembre).

François-Xavier Szymczak

Texte

« L’émerveillement est toujours là, face au spectacle de la nature et aux ressources infinies de la musique. »

Titre
Cycle nature et vivant

  • Lea Desandre - Photo : Christophe Abramowitz
    Concert

    Berlioz, Les Nuits d’été

    Lea Desandre mezzo-soprano Sofi Jeannin cheffe de chœur
    Mikko Franck direction
    Des lagunes aux montagnes, n’y aurait-il qu’un pas ? Si Berlioz pousse jusqu’à l’île inconnue, dans le cycle rêveur et mélancolique des Nuits d’…
    voir
  • Jean-François Zygel - Photo : Thibault Stipal
    Concert

    Les Clefs de l’orchestre de Jean-François Zygel

    Jean-François Zygel piano et commentaire Jérôme Boutillier baryton
    Antony Hermus direction
    Célébration de la Nature, violents contrastes de sentiments, histoires tragiques ou fantastiques : Schubert, Weber et Mendelssohn ouvrent grand les…
    voir
  • Jean-François Zygel - Photo : Thibault Stipal
    Concert

    Les Clefs de l’orchestre de Jean-François Zygel

    Jean-François Zygel piano et commentaire Jérôme Boutillier baryton
    Antony Hermus direction
    Célébration de la Nature, violents contrastes de sentiments, histoires tragiques ou fantastiques : Schubert, Weber et Mendelssohn ouvrent grand les…
    voir
  • Ariane Matiakh - Photo : Record Music Group
    Concert

    Smetana, La Moldau / Ariane Matiakh

    Ariane Matiakh direction
    Il faut se méfier de l’eau qui dort. Elle peut, Dvořák nous l’assure, abriter quelque génie maléfique, tel cet Ondin capturant une jeune fille venue…
    voir
  • Truls Mørk - Photo : Johs Boe
    Concert

    Schubert, La Grande / Truls Mørk

    Truls Mørk violoncelle
    Markus Poschner direction
    Achevée, non sans mystère, au cours des dernières années de sa vie, la Neuvième est prémonitoire, clef de voûte de toute la carrière de Schubert et…
    voir
  • Amaury Coeytaux - Photo : Lyodoh Kaneko
    Concert

    Dvořák, Sérénades - Amaury Coeytaux / Kryštof Mařatka

    Kryštof Mařatka direction
    Retour à la terre. Dvořák s’émerveille des campagnes riantes de Bohème, «ce pays privilégié des joueurs de harpes et des chanteurs nomades»,…
    voir
  • Ton Koopman - Photo : Eddy Posthuma de Boer
    Concert

    Haendel, Water Music - Ton Koopman

    Ton Koopman direction
    D’abord, George II ne voulait pas de musique. Puis il accepta à condition qu’il y ait seulement «des instruments guerriers» – entendez vents et…
    voir
  • Myung-Whun Chung - Photo : Musacchio, Pasqualini/MUSA
    Concert

    La Pastorale et le Sacre / Myung-Whun Chung

    Myung-Whun Chung direction
    Le printemps, oui, mais lequel ? Sa célébration rieuse et émerveillée, en dépit d’un furtif orage, chantée par Beethoven dans la Pastorale, ou…
    voir
  • Isabelle Faust - Photo : Felix Broede
    Concert

    Chostakovitch, Concerto pour violon - Isabelle Faust / Pablo Heras-Casado

    Pablo Heras-Casado direction
    À force de vénérer les chefs-d’œuvre éprouvés, frappés de ces lettres majuscules qu’on donne aux Pathétique, Héroïque ou autre Romantique,…
    voir
  • Antoine Tamestit - Photo : lenaka
    Concert

    Debussy, La Mer - Antoine Tamestit / Mikko Franck

    Mikko Franck direction
    Pour sa dernière saison à la tête de l’Orchestre Philharmonique de Radio France, Mikko Franck revient à des pages auxquelles ses années de travail et…
    voir
  • Mirga Grazinyte-Tyla - Photo Frans Jansen
    Concert

    Berg, « À la mémoire d’un ange » - Kopatchinskaja / Gražinytė-Tyla

    Mirga Gražinytė-Tyla direction
    La vie, et au-delà : ce concert s’écrit comme un récit. Nous voici, par un matin de printemps, dans la palette radieuse de Lili Boulanger, devant l’…
    voir
  • Mikko Franck - Photo : Christophe Abramowitz
    Concert

    Berlioz, Symphonie fantastique / Mikko Franck

    Soliste du CNSMD de Paris flûte Sofi Jeannin cheffe de chœur
    Mikko Franck direction
    Commencée avec les Nuits d’été, la dernière saison de Mikko Franck à la tête du Philhar est sur le point de s’achever avec la Symphonie Fantastique,…
    voir