Après des études d'accordéon classique dans la classe de Marcel Azzola et de Myriam Bonnin et un Diplôme d'Enseignement musical au CNR Supérieur de Paris et à Paris - Sorbonne, Daïa Durimel obtient un 1er prix avec mention au CNSM de Lyon dans la classe d'Isabelle Germain et de Françoise Pollet. Elle intègre des formations comme Les Jeunes solistes, Akadêmia, Les Solistes de Notre-Dame de Paris, le choeur Britten. Elle dirigera aussi des formations vocales pendant cinq ans. Demi-finaliste aux concours internationaux de Marseille, de Toulouse et de Marmande, elle fait partie du Choeur de Radio France depuis février 2006. Parallèlement elle développe une carrière de soliste dans laquelle elle chante : la troisième dame dans le Flûte enchantée de Mozart à l’Opéra de Lyon, Charlotte dans Werther de Massenet à l’amphithéâtre de l’Opéra  de Lyon, Mercedes dans Carmen avec l’Opéra national du Rhin, Annie dans Porgy and Bess de Gerschwin à l’Opéra de Lyon, le rôle-titre Carmen avec l'ensemble Justiniana en Franche-Comté, au Festival d'Île-de-France et à l’Opéra de Rennes. Daïa Durimel se produit régulièrement dans des récitals d’airs sur la scène du Théâtre des Champs Elysées ainsi qu’aux festivals lyriques de Béziers, du Plessis-Robinson, de Rouen et dans les églises à Paris et en région. Elle a été également fréquemment soliste dans des oratorios sous la direction, entres autres, de John Nelson, Janos Furst, Jean Tubery, Kurt Masur , Jean-Marie Puissant, Jean-Charles Dunand, à l’Auditorium de Radio France , dans les églises Saint-Sulpice , Saint-Germain-des-prés et La Madeleine avec le concert Hélios sous la direction de Paul Savalle. 

Martha Argerich Photo : Adriano Heitman

Beethoven, Symphonie n°7 - Argerich / Chung

Le retour de la Lionne. Martha Argerich, 83 ans, est de ces artistes d’une éternelle jeunesse : elle se réinvente autant qu’elle réinvente chaque…
voir