Francis Rodière commence ses études musicales à 17 ans en parallèle avec des études de technicien chimiste par le hautbois, l’histoire de la musique et de la danse, ainsi que le chant choral au CNR de Saint Maur des Fossés. Il participera pendant trois années de suite aux Jungendfestspieltreffen à Bayreuth et suite à une audition auprès de Norbert Balatsch, il sera invité pendant treize saisons au sein du Bayreuter Festspielchor dès 1987. En 1987 la carrière professionnelle de Francis démarre avec divers rôles d’opéras ainsi que de nombreux oratorios en tant que ténor solo en France et à l’étranger, dont de nombreuses fois Die Neunte Symphonie de Beethoven. En 1987 il devient supplémentaire au Chœur de Radio France puis passera par le Chœur de l’Opéra de Paris, de l’Opéra de Francfort et d’Hambourg, puis de Berne ; avant d’entrer comme titulaire au poste de ténor 1 au Chœur de Radio France en 1998. Parallèlement, il reprendra des études de géologie au CNAM, puis de Japonais à L’INALCO. Particulièrement attaché à la pure musique instrumentale, il reste actuellement très actif en tant qu’hautboïste en jouant les quatre hautbois principaux de la famille, au sein de nombreuses formations de musique de chambre, d’orchestres et d’harmonies. 

Antoine Tamestit - Photo : lenaka

Philhar’Intime / Bach, L’Art de la fugue

« Qui suis-je ? » interroge, taquin, Antoine Tamestit dans sa biographie. « Musicien et altiste passionné, je joue des récitals, des concertos et de…
voir