Soprano , prix 2012 de l’Académie des Beaux Arts : Originaire du Canada, elle mène depuis 30 ans une carrière internationale. Ses projets : Carmina Burana. Pour les 70 ans de la Maison de la Radio et de la Musique, Missa Solemnis de Beethoven avec la Symphony de Porto au Portugal et Concerts d'airs de Debussy avec La Symphony d'Estonie sous la direction de maestro Olari Elts, Les Illuminations de Britten avec le Brooklyn Arts Society avec Spencer Myer au piano, concert d'airs de Mozart avec maestro Eugene Sirotkine et les Hudson Valley Singers de NY, La Stilla du Château des Carpathes de Philippe Hersant avec L'orchestre Colonne, Paulus de Mendelssohn avec l’Orchestre de Bretagne, Sumida-Gawa de S. Yoshida en tournée en France... Karen s’est produit au Staatsoper de Berlin, l'Opéra National de Paris,  L'Opéra de Montpellier et de Perpignan, L'Opéra de Rennes, Nantes-Angers, et en concert du Théâtre Bumkamura Tokyo jusqu'à Glimmerglass NY et au Festival de Tanglewood où elle interpréta Thérèse dans Les Mamelles de Tiresias de Poulenc avec Seiji Ozawa. Karen à suivi l'enseignement par des personnalités telles que : Marilyn Horne, Renata Scotto, Teresa Berganza, Warren Jones, Michelle Wegwart, Franc Maus, Janine Reiss, Elizabeth Schwarzkopf entre autres. Ses enregistrements comprennent : Guru de Laurent Petitgirard sur Naxos, Jeanne d’Arc au Bucher de Honegger sur Hännsler, Rigoletto (film) avec Opéra Spanga, Momenti d'Estasi d'André Laporte, et Nacht und Träume de Schubert entre autres. Elle est lauréate du Concours Mirjam Helin à Helsinki et gagna le Prix de l'AROP de l'Opéra National de Paris. Tributaire d’un Master Of Arts du Voice Study Centre, en pédagogie de la voix, Karen intègre le Chœur de Radio France en 2009 et enseigne à travers le monde. Elle est chef de chœur de La Ritournelle en région parisienne. 

 

Lucile Dollat - Photo : Stefano Feretti

Bach / Dalbavie / Barraine - Lucile Dollat

On entre dans un cabinet des curiosités. Par le répertoire, un peu, par l’alliance instrumentale, bien plus. Organiste en résidence, Lucile Dollat s’…
voir