Après des études musicales à l’Ecole Nationale de Musique de Sofia (Bulgarie), puis en classe de chant au Conservatoire Supérieur «Pancho Vladiguerov», elle est ensuite admise au CNSM de Paris dans la classe de Jane Berbié. Olga Gurkovska possède un répertoire très varié, du plus pur baroque au contemporain en passant par l’opéra bel Canto et Oratorio-Cantate. Elle débute à la scène avec le rôle de Floria Bervoix dans Traviata sous la direction de Lorin Maazel au Pittsburgh Opéra (USA). Dirigée par de grands chefs tels que Maurizio Arena, Pierre Boulez, Semyon Bychkov etc., elle interprète des rôles scéniques dans Madame Butterfly, le rôle d’Amneris dans Aïda, mais également dans Rigoletto, L’Italienne  à Alger,  Didon et Enée , Carmen , La Flûte enchantée, Cavalleria Rusticana, Eugène Onéguine, Nabucco et autre Trouvère. Elle s’est produite lors de nombreux concerts et récitals, et en musique de chambre avec les orchestres de Pittsburgh, Radio France, l’Opéra de Tel-Aviv, Philharmonie de Sofia, Groningen, Oxford etc. Elle a présenté cinq mélodies sur des poèmes de Paul Celan, composition de Pierre Farago pour mezzo-soprano avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France sous la direction de François-Xavier Roth. Selon le magazine Opera International : “une voix intrigante… un alto féminin dont le timbre semble être celui d’un falsetto masculin...” 

Des histoires originales

Vous connaissez « Oli en concert», la série de concerts et podcasts d’après «Une Histoire et… Oli» ? Des auteurs et des compositeurs mettent tout…
voir
Eric Emmanuel Schmitt

Des histoires originales

Vous connaissez maintenant «Oli en concert », la série musicale de concerts et podcasts d’après «Une Histoire et… Oli » de France Inter ? Des auteurs…
voir
Eric Emmanuel Schmitt

Des histoires originales

Vous connaissez maintenant «Oli en concert », la série musicale de concerts et podcasts d’après «Une Histoire et… Oli » de France Inter ? Des auteurs…
voir