Pascal Bourgeois, d’abord pianiste, s’est vite passionné pour le chant. Dès 1998, il se produit à l’Opéra de Rouen, puis à l’Opéra de Paris, à l’Opéra Comique et au Théâtre du Châtelet. Il fait également partie d’ensembles vocaux tels que Les Solistes de Caen et les Jeunes Solistes sous la direction de Rachid Safir, avec lesquels il participe à des festivals à Acanthes, Stuttgart et l’Abbaye de Royaumont. Il remporte en 2002 un deuxième prix au concours de l’Union Professionnelle des Maîtres du Chant Français, est demi-finaliste au tournoi des Voix d’Or et finaliste au concours international de Mâcon en 2003.  Il se consacre ensuite à une carrière soliste : son timbre de ténor lyrique léger lui permet, avec notamment l’Orchestre Philharmonique de Radio France, les Siècles dirigés par François-Xavier Roth ou le Klangforum de Vienne dirigé par Sylvain Cambreling, d’aborder un répertoire varié dans des oratorios de Charpentier, Bach, Haydn, Mozart, Beethoven jusqu’à Rossini, Puccini, Berlioz, Dvořák, Stravinsky, Honegger et Mahler. Il interprète également Ferrando dans Cosi Fan Tutte, Tamino dans La Flûte enchantée à l’Opéra de Nice, Piquillo dans La Périchole, Faust à Cologne et Bruxelles et des seconds rôles dans Carme, La Belle Hélène, Tristan et Iseut à l’Opéra de Rouen et à la Salle Pleyel, ou encore Le Fou de Landowsky au Théâtre Mogador avec l’Orchestre de Paris. Pascal Bourgeois est régulièrement invité dans de prestigieux festivals en France (Festival Berlioz, Festival International de Vonnas) et à l’étranger (Les Folles Journées de Tokyo, Istanbul, Londres, Dresde …) Il est membre du Chœur de Radio France depuis 2004.

Napoléon

Napoléon, vu par Abel Gance

"Napoléon vu par Abel Gance", enfin reconstruit et restauré par la Cinémathèque française  L’épopée napoléonienne d’Abel Gance sera enfin dévoilée,…
voir
Napoléon

Napoléon, vu par Abel Gance

"Napoléon vu par Abel Gance", enfin reconstruit et restauré par la Cinémathèque française  L’épopée napoléonienne d’Abel Gance sera enfin dévoilée,…
voir