Le Mégaron d’Athènes

Mercredi 3 janvier 2024
Le Mégaron d’Athènes  | Maison de la Radio et de la Musique
Un orchestre et un pianiste français, une violoniste norvégienne, un chef finlandais. Tout cela dans l’une des plus belles salles concerts grecques ! Rendez-vous les 12 et 13 mars à Athènes. 

Mikko Franck, directeur musical de l’Orchestre Philharmonique de Radio France, aime faire vibrer la musique au-delà de nos frontières, accompagné de solistes à la réputation internationale. La violoniste Vilde Frang puis le pianiste Jean-Yves Thibaudet accompagneront les musiciens dans leur tournée en Grèce. La première pour un concert le 12 mars, le second le 13 mars. C’est le Mégaron, salle de concerts inaugurée au cœur d’Athènes en 1991, qui accueillera l’un de nos orchestres-maison pour ces deux dates exceptionnelles. 

A quelques pas du Mont Lycabette au centre d’Athènes, ce grand centre culturel a été pensé dans les années 1950… imaginé par la chanteuse grecque Alexandra Trianti, épaulée par le politicien et collectionneur d’art Lambros Eftaxias. Tout juste fondée, la Société des Amis de la Musique a alors pour objectif de promouvoir la construction d'une salle de concerts digne des plus grands musiciens de Grèce et du monde. Elle est soutenue par les intellectuels et hommes politiques les plus influents de l’époque, dont le (futur) journaliste et éditeur Christos Lambrakis, alors âgé de tout juste dix-neuf ans. 

Nous y voici ! Dans l’une des plus grandes artères de la ville : l’avenue Vasilíssis-Sofías (avenue de la Reine Sophie). Les travaux ne commencent que dans les années 1970 et se terminent au début des années 1990. Plusieurs architectes et acousticiens y travaillent : Heinrich Keilholz, Emmanouil Vourékas, Ilias Skroubelos, Helmut Müller, Alexandros Tombazis et Christopher Alexander. 

En 1991, la salle de concerts principale (nommée salle Christos Lambrakis, avec deux milles places assises) est officiellement inaugurée par le président de la RépubliqueKonstantínos Karamanlis. Concerts, opéras, récitals, jazz, conférences et ballets s’y donnent quotidiennement. En 2003, le lieu évolue, s’agrandit et étoffe sa programmation, il est désormais l'un des centres multiculturels les plus sophistiqués au monde. Le Mégaron accueille trois salles en plus : la salle Alexandra Trianti, inaugurée par l'Orchestre philharmonique de Berlin, la salle Nikos Skalkottas (premier récital par le pianiste Paul Badura-Skoda) et la salle Dimítris-Mitrópoulos. Sont également construits l’Atrium des Muses, cour extérieure, ainsi que des salles d’enregistrements, de conférences et d’exposition et une bibliothèque. 

Malgré l'apport financier régulier de mécènes et de fondations, la situation financière déplorable de l'institution conduit à sa nationalisation en 2016.  Aujourd’hui, le Mégaron accueille deux orchestres en résidence : l’Orchestre national d’Athènes et l’Orchestre symphonique des jeunes de Grèce.  

Si les premiers concerts, dès l’inauguration, évoquent l’Antiquité et la mythologie (Elektra de Richard Strauss, la tragédie Électre de Sophocle, Iphigénie en Tauride de Gluck, Hélène, tragédie d’Euripide, Ballade de la rue Athina, ballet chorégraphié par Maurice Béjart…), la programmation est maintenant d’envergure internationale. Ces derniers temps, ont été applaudis le Quatuor Ébène, la chanteuse jazz Samara Joy, la violoniste Julia Fischer ou encore le pianiste Seong-Jing Cho et Jordi Savall, venu avec son Concert des Nations. 

Le 12 mars, au Mégaron, l’Orchestre Philharmonique de Radio France apportera poésie, nature et printemps dans un programme Ravel, Debussy, avec Jean-Yves Thibaudet au piano pour le Concerto en sol du premier. Quant au 13 mars, c’est la violoniste Vilde Frang qui sera sur la scène avec les musiciens pour deux œuvres de 1947 : le 1er Concerto de Chostakovitch et Petrouchka de Stravinsky.  

Gabrielle Oliveira Guyon 

 

Le mégaron, un nom bien trouvé pour un public nombreux 

Mégaron en grec s’écrit µέγαρον. Dès la Grèce antique, il désigne la partie centrale d’un palais : une habitation rectangulaire très grande composée d'une entrée et d'une salle, au centre de laquelle se trouve le foyer. Aujourd’hui, le Palais de la Musique, dit Mégaron, à la façade blanche imposante, fait partie intégrante de la ville avec en son sein, comme il y a plusieurs siècles, plusieurs salles dans lesquelles le public peut déambuler, y apprécier l’acoustique et les différentes propositions culturelles qui y sont proposées. 

 

Découvrir

Ravel, Concerto en sol / Jean-Yves Thibaudet : hors les murs | Maison de la Radio et de la Musique

Ravel, Concerto en sol / Jean-Yves Thibaudet : hors les murs

Concert symphonique

Orchestre Philharmonique de Radio France

Mikko Franck direction / Jean-Yves Thibaudet piano
Qu’il est bon de s’égarer dans le jardin de Maurice Ravel ! 
Mardi12mars202420h00 HORS LES MURS Megaron, Athènes, Grèce
Petrouchka, Vilde Frang / Mikko Franck : hors les murs | Maison de la Radio et de la Musique

Petrouchka, Vilde Frang / Mikko Franck : hors les murs

Concert symphonique

Orchestre Philharmonique de Radio France

Mikko Franck direction / Vilde Frang violon
La version de 1947 de Petrouchka, année au cours de laquelle Chostakovitch se lance dans son Premier Concerto pour violon choisi par Vilde Frang.
Mercredi13mars202420h00 HORS LES MURS Megaron, Athènes, Grèce

INSCRIPTION AUX NEWSLETTERSX

Chaque mois, recevez toute l’actualité culturelle de Radio France : concerts et spectacles, avant-premières, lives antennes, émissions, activités jeune public, bons plans...
Sélectionnez la ou les newsletters qui vous ressemblent ! 

Séléctionnez vos newsletters

(*) Informations indispensables

Les données recueillies par RF sont destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d’informations relatifs aux programmes, évènements et actualités de RF et de ses chaînes selon les choix d’abonnements que vous avez effectués. Conformément à la loi Informatique et libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, ainsi qu’au règlement européen n°2016-679 relatif à la protection des données personnelles vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition et de portabilité sur les données vous concernant ainsi qu’un droit de limitation du traitement. Pour exercer vos droits, veuillez adresser un courrier à l’adresse suivante : Radio France, Délégué à la protection des données personnelles, 116 avenue du président Kennedy, 75220 Paris Cedex 16 ou un courriel à l’adresse suivante : dpdp@radiofrance.com, en précisant l’objet de votre demande et en y joignant une copie de votre pièce d’identité.

Conformément aux dispositions susvisées, vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication des données vous concernant après votre décès. Pour cela, vous devez enregistrer lesdites directives auprès de Radio France. A ce titre, vous pouvez choisir une personne chargée de l’exécution de ces directives ou, à défaut, il s’agira de vos ayants droits. Ces directives sont modifiables à tout moment.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter vos droits sur le site de la CNIL