Muzikator et à raison

Mercredi 9 juin 2021
Muzikator et à raison | Maison de la Radio et de la Musique
Connaissez-vous Akinator ? C’est à partir de ce jeu vidéo créé en 2007 que Marc Benaïche* a imaginé Muzikator, le petit génie de l’intelligence artificielle devenu le héros de la brochure 21-22 des concerts de Radio France dans sa version numérique.
 
Marc Benaïche, comment est née l’idée d’une version numérique de la brochure ?
La brochure imprimée, publiée chaque printemps, est un outil classique de promotion pour toute institution culturelle, que vient compléter un site internet à partir duquel il est possible de télécharger le pdf de la brochure papier. La version numérique de la brochure, telle que nous la proposons, ne vient pas faire doublon avec le site des concerts de Radio France, ni se substituer à lui. Il s’agit d’un prototype qui se présente comme une expérience 3D, imaginée comme un voyage dans un paysage virtuel.
 
À quoi ressemble ce paysage ?
Il s’agit d’un paysage urbain de fantaisie. La présence de la maison de la radio, à droite, et de la tour Eiffel, au fond, rappelle évidemment Paris. Nous avons prévu des nuages dans le ciel, un brouillard qui donnera un effet vaporeux et du relief au paysage, d’autres éléments qui éviteront au paysage de ressembler à une ville déserte ! Au milieu, une rue ouvre sur un horizon infini, avec du côté gauche une enfilade de constructions cubiques. Chacune de ces constructions est une invitation à un concert et peut donc s’ouvrir puis s’animer avec des sons, des photos et des vidéos. S’il est séduit, l’internaute peut cliquer sur « ça me plaît », et le concert est alors sélectionné dans une rubrique qui est un peu l’équivalent des « Favoris ». Une fois son choix terminé, un lien le conduira directement à la billetterie où il pourra choisir son placement dans la salle, comme c’est déjà le cas aujourd’hui. Par ailleurs, un moteur de recherche permettra, si on saisit le nom d’un compositeur ou d’un interprète, de retrouver l’intégralité des concerts concernant ce compositeur ou cet interprète. Avec un correcteur orthographique intégré : si vous ne savez plus si Mahler s’écrit avec un « l » avant ou après le « h », aucune inquiétude !
 
Comment ne pas se perdre dans ce paysage ?
Le but est de susciter une sensation d’abondance, de densité, de foisonnement, de profondeur, tout en aidant l’internaute à choisir. Une double navigation permettra, d’une part d’aller rapidement à la période qui intéresse l’internaute (le 25 novembre, la fin janvier, le début du printemps, etc.), d’autre part de faire défiler les concerts un par un. Il y aura également un ascenseur vertical avec une coloration différente selon les saisons du calendrier, qui rependra les couleurs du paysage, lui-même changeant en fonction des saisons. Nous avons prévu également d’ouvrir des fenêtres d’un seul côté de la rue virtuelle afin d’éviter que les fenêtres se superposent et provoquent un embouteillage. Il faut habituer le regard à retrouver les informations au même endroit. Il y aura toujours un icône pour télécharger le pdf de la brochure, et tout en bas les différentes rubriques musicales (symphonique, baroque, etc.). Notre volonté est cependant d’avoir une page totale, sans avoir beaucoup à cliquer.
 
À quel moment intervient Muzikator ? Et d’abord, qui est Muzikator ?
Muzikator, d’une certaine manière, est l’héritier d’Akinator, qui lui-même était l’avatar de Devinettor. Akinator est le héros d’un jeu vidéo inventé en 2007, qui avait l’allure d’un génie oriental et proposait de deviner à quoi pensait le joueur. D’où le titre du jeu : « Akinator : le génie du web ». Dans notre brochure numérique, Muzikator va aider l’internaute à mieux cerner son propre profil musical à partir d’un certain nombre de questions fermées, auxquelles il lui faudra répondre par oui ou par non. Questions un peu fantaisistes au départ, puis de plus en plus musicales, selon le principe de l’entonnoir. Dans toute expérience, il y a un degré de mystère…
 
Il s’agira autant de sensibilité artificielle que d’intelligence artificielle !
L’objectif, quand il faut choisir au sein d’un grand nombre de propositions, est d’avoir un assistant malin, sans qu’on puisse parler pour autant de « robot conversationnel ».
 
Propos recueillis par Christian Wasselin
 
* Marc Benaïche est designer UX (expérience-utilisateur) du projet.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Aller plus loin

INSCRIPTION AUX NEWSLETTERSX

Chaque mois, recevez toute l’actualité culturelle de Radio France : concerts et spectacles, avant-premières, lives antennes, émissions, activités jeune public, bons plans...
Sélectionnez la ou les newsletters qui vous ressemblent ! 

Séléctionnez vos newsletters

(*) Informations indispensables

Les données recueillies par RF sont destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d’informations relatifs aux programmes, évènements et actualités de RF et de ses chaînes selon les choix d’abonnements que vous avez effectués. Conformément à la loi Informatique et libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, ainsi qu’au règlement européen n°2016-679 relatif à la protection des données personnelles vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition et de portabilité sur les données vous concernant ainsi qu’un droit de limitation du traitement. Pour exercer vos droits, veuillez adresser un courrier à l’adresse suivante : Radio France, Délégué à la protection des données personnelles, 116 avenue du président Kennedy, 75220 Paris Cedex 16 ou un courriel à l’adresse suivante : dpdp@radiofrance.com, en précisant l’objet de votre demande et en y joignant une copie de votre pièce d’identité.

Conformément aux dispositions susvisées, vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication des données vous concernant après votre décès. Pour cela, vous devez enregistrer lesdites directives auprès de Radio France. A ce titre, vous pouvez choisir une personne chargée de l’exécution de ces directives ou, à défaut, il s’agira de vos ayants droits. Ces directives sont modifiables à tout moment.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter vos droits sur le site de la CNIL